Surge Nigth – Clinique – Basic

Cette petite tuerie je l’applique religieusement tous les soirs et je ne pourrai plus m’en passer. Je m’explique.
J’ai toujours été assez fan de la marque Clinique.
Produits cosmétiques limite dermatologiques, ils m’inspirent confiance. De plus, jamais aucune réaction cutanée désastreuse, un espace de bonheur, juste de la douceur.

Il n’y a pas un an, je traitais ma peau correctement, mais pas avec les bons produits. Ma peau était plus agressée que cajolée, donc peau à problème + application de crème = des minis stromboli sur la tête.
So nice.

Puis, à force de trainer sur le blog d‘Hélène (je vous le conseille), et l’âge avançant, j’ai foncé chez Clinique et boum badaboum, révolution dans la salle de bain. Une multitude de produits aussi géniaux les uns que les autres ont fait leur apparition.
- J’arrive même à corrompre mon chéri, il les utilise -
Désormais, le soir, après mes ablutions et tout ce qui va avec, en dernier lieu, j’applique cette crème merveilleuse.
Oui, le bonheur se trouve souvent dans des choses simples. (non je n’ai rien pris d’illicite, non je ne me shoot pas à cette crème. Quoique)

Peau sublime. Merci Clinique !

 

What’s a mess !?

Vous savez, quand on rentre à la maison, qu’on demande juste à se vautrer sur le canapé, qu’on rêve du repos bien mérité. Vous savez, quand on a surtout pas envie de penser au ménage.
- La porte s’ouvre – "Nom de Nom! C’est quoi ce bordel ?!"

Amis des serpillères bonsoir ! Welcome Home Cendrillon !

"Un jour mon prince viendra, un jour il m’aidera à balayer et astiquer"
Oui oui, il vous dira surtout "une femme de ménage ça serait bien non ?" en allumant la télévision.

Super-Pouvoir Transformation monstre oublié le retour !

S’en suit l’inévitable dispute ( tout le monde la connait, nul besoin de la détailler ) et une nuit si-on-jouait-au-roi-du-silence.

Mais ce qui est chouette dans les disputes, c’est qu’il y a toujours le moment de la réconciliation.

Tadaaaaaaaam

Bon ok, je suis une faible.
La prochaine fois il passera l’aspirateur, il l’a promis.

 

"Donc, arrêter le chocolat ?"

Valérie est une bonne amie. Drôle, épanouie, fêtarde.
Elle aime les chevaux mais pas les enfants. C’est comme ca.
Valérie aime la vie et aime la vivre.

Son copain l’a quittée. Depuis, black out.

Quand cesse-t-on d’aimer quelqu’un ?
Quand peut-on quitter quelqu’un?
Y a-t-il un état de cause justificatif? Une parenthèse pour s’enfuir sur la pointe des pieds? Un fracas assez grand pour combler le silence assourdissant de l’absence?
Est-ce abandonner ou se donner la chance de respirer?
Y a-t-il une vie après lui, une vie après elle?

"Je souffre c’est horrible."
- Je sais, ce n’est pas évident -
" J’ai l’impression d’être au régime."
- ? -
"Oui tu sais, c’est comme quand tu décides de te mettre au régime. Au début c’est dur, on s’y fait, on l’accepte. Mais je me retrouve toujours devant une boulangerie ou à me battre avec une plaquette de chocolat qui me crie OUVRE MOI. En gros c’est ça vivre sans lui. Plus de chocolat; que des légumes."
- Éclat de rire -

Elle ne croyait pas si bien dire. La rupture, c’est une diète de sentiments. Horrible et difficile puis on s’y fait petit à petit. Comme pour tout le reste.
Une diète d’internet, une diète de shopping, une diète de chocolat.

La beauté d’une rupture, c’est ce dernier élan d’amour qu’est de quitter quelqu’un. C’est difficile de dire "je ne t’aime plus", plus encore de partir pour de bon.
Le courage de passer la porte plutôt que de rester l’un à côté de l’autre quand on ne se supporte plus, quand on ne s’aime plus.

Alors oui Valérie, ce chocolat-là, il faut l’oublier. Il y en a beaucoup d’autres à croquer.

Bling Bling !

Comme beaucoup de filles la semaine dernière, je me suis ruée chez H&M pour shopper la collection Anna Dello Russo.
Et, cela va s’en dire, je suis arrivée bonne dernière après la cohue ( oui je suis fashion-pourrie je sais, mais avec mon boulot, pas moyen de me libérer pour la course du jeudi 9h ).
Bien que les magnifiques bracelets serpents & zèbre aient tous disparus, j’ai quand même réussi à trouver des petites merveilles.

C’est simple, le collier version Cléopâtre selon mon chéri, je l’adore. Assez près du cou, il se pose sur le haut des clavicules, il est wahou !

J’avoue que pour les lunettes, c’est mon côté bling-bling qui est ressorti. Depuis quelques temps je travaillais ma sobriété avec des Ray-ban, mais raaaaah impossible de réfréner cette pulsion ressortie d’au-delà les âges !

Bling-Bling powa !

I love you Anna !

 

"C’est un peu comme moi et ma guitare"

Hier je discutais avec un de mes amis. Blablabla et blablabla, il me dit ceci :
"Ton blog, c’est un peu comme moi et ma guitare. C’est quelque chose qu’on a toujours eu envie de faire, mais on passait plus de temps en futilité et en amusement qu’en réalisation de désir profond."

BOUM DANS LE MILLE !

Il est facile de se laisser entraîner par la routine, de préférer la simplicité à la difficulté. De se dire que tout compte fait, c’est bien suffisant comme ca.
Mais avec un peu de volonté, de courage, et de détermination, on peut y arriver.

Je ne sais pas où cette aventure va me mener, vous êtes de plus en plus nombreux/ses à passer par ici. Merci :)
Une chose est sûre, je prends chaque jour un peu plus de plaisir
Et ca, c’est le plus important.

Bon dimanche !

Give me the light !

S’il y a un bien chose dont je ne peux me passer, c’est bien le font de teint.
Bien que n’ayant pas une peau qui en nécessite forcément, j’en utilise pour l’unification total du visage et l’effet bonne mine.

Ci-dessous, mes trois chéris actuels :

Le DiorSkin nude (030)
Le Fond de teint Infusion de Lumière de L’Oréal (SPF 18)
La Silk Crème Fondation de Laura Mercier (Cream Ivory)

Avant je privilégiais une couvrance forte, pensant que le trop était l’ami du bien.  – On peut être bête parfois. -
Depuis maintenant plusieurs années, je privilégie les fond de teint qui donnent un rendu naturel. Rien n’est plus beau qu’une fille qui semble ne pas s’être maquillée au Karscher. Avec ces trois-ci, pas de surprise, rendu parfait.

Bien que depuis quelques temps j’aime beaucoup la BB crème Laura Mercier…mais ce n’est pas le sujet !

Donc ! Laissons le plâtre où il est. Le naturel vous ira mieux Mesdemoiselles :)